Rechercher dans :

Division de la gestion de documents et des archives

Accueil | Recherche alphabétique | Recherche numérique | Recherche thématique

P 193

TRÉPANIER, LÉON 1881-1967

Fonds Léon Trépanier. - [18-]-1967. - 1,5 m de documents textuels. - 160 pièces de documents iconographiques. - 1 cassette sonore.

Notice biographique:
Léon Trépanier est né à Québec en 1881. Il complète des études classiques à l'Université d'Ottawa. Il arrive à Montréal en 1901, il y demeurera jusqu'à sa mort. En 1905, il épouse Anne-Marie Gagnon. Il débute sa carrière journalistique à La Presse en 1901. Il deviendra plus tard chef du Service des nouvelles au Devoir (1910), puis à la Patrie (1917). Il sera journaliste et correspondant pour plusieurs autres journaux jusqu'à quelques années avant son décès. En 1919, il est délégué de la Presse française du Canada à la conférence de la paix à Paris et à Versailles, où il sera également représentant du gouvernement fédéral comme directeur-adjoint du Service des renseignements pour le Canada. Léon Trépanier entreprend en 1920 une carrière municipale en étant nommé secrétaire d'une Commission du gouvernement provincial. En 1921, il est élu à Montréal comme échevin pour le quartier Lafontaine, poste qu'il occupera presque sans interruption jusqu'en 1938. Il est de plus, leader du Conseil municipal de 1928 à 1930 et de 1932 à 1934. Léon Trépanier est également durant ces années (1925-1929) président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, où il oeuvre à l'érection d'une croix au sommet du Mont-Royal, en plus de mettre sur pied le défilé traditionnel du 24 juin. Doyen du Conseil municipal, il démissionne en 1938 pour accepter la direction des fêtes du tricentenaire de Montréal. Il organisa également différents événements commémoratifs pour différentes villes et régions: Trois-Rivières (1935), Sherbrooke (1937), (1938) et Hull (1950). Il est membre de la Société historique de Montréal, de la Société des Dix, de la Commission des monuments et sites historiques du Québec et d'encore bien d'autres sociétés, clubs et cercles. Léon Trépanier est décoré en 1943 de l'ordre de l'Empire britannique. Et il reçoit en 1963 la médaille d'or de la Société historique de Montréal pour sa contribution à l'histoire. Il meurt le 19 septembre 1967 à l'âge de 86 ans.
Portée et contenu:
Le fonds témoigne de la carrière journalistique et municipale de Léon Trépanier. Il présente également des informations sur sa vie et sa famille.
Le fonds est constitué de dossiers personnels (dont une "bio-bibliographie"), de coupures de presse, d'agendas, de correspondance, de photographies et de dossiers relatifs aux écrits journalistiques de Léon Trépanier, à sa participation au sein de sociétés historiques et à sa carrière en politique municipale. La cassette sonore est constituée d'une représentation de Léon Trépanier par le docteur St-Jean Desrosiers.
Source du titre composé propre:
Le titre est basé sur le contenu du fonds.
Source immédiate d'acquisition:
Les documents ont été versés à la Division des archives au printemps 1986 par le fils de Léon Trépanier, soit Jacques Trépanier.
Instrument de recherche:
Description des séries et des dossiers.
Originaux et copies.
Documents numérisés.

2011.09.27. MC

Haut de page

© 2010 - Division de la gestion de documents et des archives